Un box de yoga & de méditation qui soutient l’entrepreneuriat féminin

Je voulais partager avec vous une découverte qui m’a réconcilié avec les box ! Il y a quelques semaines de cela j’ai reçu la Shanti Box , une box de yoga et de méditation qui reverse 1% de ses bénéfices à l’association LED BY HER qui accompagne des femmes qui ont subi des violences dans le but qu’elles retrouvent leur autonomie et leur confiance grâce à l’entrepreneuriat.

Dans ce magnifique colis j’ai reçu :

✹ Une bougie végétale (qui sent merveilleusement bon)

✹ Un livre sur le yoga

✹ Un mélange pour un golden latte

✹ Un savon végétal

✹ Des bâtonnets de palosanto

Pour être tout à fait honnête, à la base je n’ai jamais été emballé par les box, je ne comprenais pas l’utilité, je savais que la moitié des produits reçus allaient sans doute finir au fond d’un placard. Bref ça c’était avant de découvrir la box de Frédérique qui n’est pas juste une box bien-être, celle-ci délivre un message positif (et dieu sait que l’on en a besoin), et m’inspire par ses valeurs !

shantibox 3

Bougie végétale « yoga matinal »

box

Un colis aux détails soignés ❤

 

Pour découvrir et soutenir Frédérique c’est par ici !

 

 

 

 

 

 

Run & Yoga

Après avoir abordé les différents types de yoga, nous allons aborder la complémentarité du yoga dans notre pratique du run !

Je pratique la course à pieds depuis plusieurs années, comme beaucoup, j’ai commencé par le tapis de course (comment ai-je tenu plus d’1h sur un tapis à fixer un mur ?!) puis j’ai fini par enfiler mes baskets et aller gambader en ville (et quel bonheur, le cadre est quand même plus sympa!). À l’époque je ne pratiquais pas de yoga ni de pilates, même si je m’étirais rigoureusement entre chaque séance, j’ai rapidement senti que mes muscles se tendaient et n’avaient plus la même « élasticité » qu’auparavant.

yoga tony.jpg
Crédit : Tony Noël

J’ai commencé par pratiquer des étirements de yoga doux seule chez moi mais je me suis vite rendu compte que je me positionnais mal et que, souvent, je finissais pas avoir des douleurs au dos. Le timing tombait plutôt bien, quelques mois après je partais à Berlin pour une durée de 6 mois en échange universitaire ; Et autant vous dire que là bas une grosse partie des berlinois pratiquent le yoga, c’est un art de vivre, aussi bien les hommes que les femmes d’ailleurs !

Les prix sont plus accessibles ce qui m’a permis de tester différents types de yoga, d’être accompagné par de super professeurs et surtout j’ai découvert les bienfaits incroyables sur mes muscles (Hallelujah!), fini les crampes et les mollets qui crient pendant 3 jours car nous ne les avons pas suffisamment bichonnés, place à des muscles détendus et plus harmonieux. Oui car la pratique de la course à pieds à tendance à « écraser » le muscle, le yoga permet lui, de l’allonger et de lui (re)donner sa souplesse !

Et l’avantage c’est qu’il y en a pour tous les goûts, je vous conseille d’essayer le yin, hatha, restorative ou encore le vinyasa yoga, ils permettent d’étirer en profondeur et de finir la séance complètement relaxé (aussi bien l’esprit que nos quadriceps!).

En espérant que cela vous aura convaincu et que vous associerez la pratique du yoga dans votre quotient de joggeur averti !

Snapseed (1).jpg